Ainsi, l'heure est grave et il apparait urgent de se décider: la crise est mondiale, la guerre fait rage dans différents pays, la situation économique n'appelle pas à l'optimisme (au passage, aucun des pseudo expert et/ou responsable n'a été sanctionné et tous continuent de donner des leçons), le repli sur soi séduit beaucoup,...quand se profilent les élections à l'INAS, la fédération internationale du sport pour les personnes handicapées déficientes intellectuelles.
J' y va, j'y va pas ? Partant de ce viel adage comme quoi il est plus facile de transformer et influencer une organisation de l'intéreiur que de l'extérieur, j'ai décidé de me porter candidat aux fonctions de secrétaire général, après avoir durant 3 ans assuré celles de trésorier international.

La décision n'a pas été facile et elle est lourde de sens.
Je m'en expliquerai très prochainement et présenterai également les grandes lignes du programme que j'entends mettre en oeuvre...avec le soutien de tous Sourireavec l'appui des Australiens ?

Share