Entendu au comex de BFM Business plusieurs intervenants de haute volee declarer un constat qui interpelle et ne manque pas de faire echo dans le for interieur de beaucoup d’entre nous : “on desespere reellement de voir l’Etat français se reformer” quand bien meme il aura lance de nombreuses refontes des finances publiques (RCB,LOLF,....) En effect, ces trentes dernières annees on a cree une republique de comptables quand ce sont les entrepreneurs qui font defaut. Dans le secteur prive, on connaît le moteur et le seul objectif: faire du profit et gérer au mieux les interets des actionnaires. C’est simple, limpide. 

Pour l’Etat, nos dirigeants, on le constate trop souvent, sont coinces par l’aspect politique des choses, leurs promesses et/ou leur souci d’etre réélus. Certains peu nombreux voient ce qu’il y a à faire mais pour l application concrete ils sont confrontes aux divers groupes sociaux avec lesquels ils doivent composer.

Résultat: on ne change rien ou alors a la marge.

Quel avenir ? Aucun ....que de nouveaux baratins d’autant plus tristes et insupportables a vivre que souvent ceux qui decident, conseillent, influent ....images/cerveau lent.JPG ne paient pas ou participent tres peu au financement reel de la mesure arrêtée 

Share